Haricot Princesse

Une terrasse-jardin à Bruxelles

Bienvenue

18 mai 2017 —

Depuis 2010, nous cultivons un jardin sur notre terrasse. Nous y avons même un compost !

Sur ce site, nous partagerons nos expériences.

Nous avons appris à jardinier en faisant et appliquons la technique : on essaye - en se renseignant quand même de temps en temps - , on voit si ça marche, on améliore. Il y a donc eu des essais et erreurs. Pourquoi cette technique ? Parce que nous ne sommes pas fans des recettes toutes faites et on pense que chaque jardin à ses spécificités.

L’idée du site à la base était de partager nos expériences de jardinage. Cependant, avec le temps le concept a un petit peu évolué. Et d’autres sections sont venues se greffer au projet mais qui nous semblent tout de même en lien. Et d’autres idées pas encore concrétisées verront surement le jour, un jour ou l’autre.


Pourquoi ce nom Haricot Princesse

« Haricot princesse » est le nom donné en Belgique au haricot vert. C’est un légume que nous aimons beaucoup mais dont la culture est symbolique de problèmes actuels.

Même en pleine saison, il est difficile d’en trouver ici qui viennent d’ailleurs que d’Égypte ou d’Éthiopie, où les cultures dépendent de producteurs européens. Alors qu’on pourrait en cultiver chez nous, on préfère exploiter les ressources d’autres pays. C’est d’autant plus scandaleux quand on sait que l’Éthiopie, notamment, a des territoires qui souffrent régulièrement de sécheresse. Mais c’est plus rentable d’envoyer par avion des légumes (et même des roses) vers l’Europe que de faire profiter la population locale de ces ressources en terres et en eau.

Haricot Princesse est donc à la fois un mot que nous aimons bien, qui nous révolte, mais qui était aussi très pratique pour nommer nos deux personnages 😉.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.